Communiquer via Internet

Nous vivons une explosion de moyen de communiquer sur Internet, qu’il est loin le temps où il suffisait d’avoir un téléphone.

A la recherche du Like d'or

A la recherche du Like d’or

Tout cela entraîne une concurrence incroyable et seul le plus fort arrive à sortir du lot. Vous devez être présent, créer des communautés, mettre du contenu. Facebook, Google+, un site internet, un blog comme celui-ci, ne pas oublier twitter, peut-être aussi LinkedIn, Viadéo, Instagram. Et puis, il y a l’importance grandissante des vidéos donc de Youtube ou Daily motion. Pour pouvoir utiliser ses nouveaux médias, il faut développer une stratégie, trouver du contenu intéressant en évitant le plagiat, analyser les statistiques et finalement transformer vos suiveurs en clients . Ce qui marchait il y un mois ou deux ne fonctionnent plus car tout change, les interfaces évoluent et deviennent de plus en plus complexes, de nouvelles fonctionnalités apparaissent chaque jour. Le travail devient tellement important que vous avez besoin de community managers, de vrais professionnels qui vont mettre à jour vos profils, publier de nouveaux articles, surveiller les réponses positives et négatives, analyser les statistiques et surtout, trouver l’idée géniale qui créera un buzz mondial propulsant votre blog ou votre profil facebook parmi les plus connu du jour. Et oui, autant la progression peut être rapide, autant l’oubli n’est jamais loin, car l’internaute surfe d’un point à l’autre de la toile, repassant de moins en moins au même endroit, au gré des courants et des modes.

Sur 7,357 milliards de personnes dans le monde, on dénombre 3,715 milliards d’internautes. Soit une personne sur deux, le monde réel disparait au profit d’un monde virtuel changeant, terriblement dynamique.

2,206 milliards de ces internautes utilisent les réseaux sociaux chaque mois, autant dire que vous devez être présent sur ces médias. Car si vous n’y êtes pas, votre concurrent risque de voler votre place.

Et le pire dans cela, c’est que l’internaute ne passe plus son temps sur Internet quand il est chez lui, mais partout, dans la rue, au café, à l’école et même parfois dans la voiture. 1,925 milliards sont actifs sur mobile, on peut même dire que certains n’utilisent plus les réseaux sociaux et ne consultent plus internet que via leur smartphone.

Et là, les choses se corsent encore un peu plus, le contenu que vous créez doit être visible correctement sur PC mais aussi sur tablette et sur smartphone, vous devez proposer du responsive design.

Attention, ce mouvement ne pourra que s’amplifier avec l’arrivée des jeunes sur le marché de la consommation. 10% seulement des personnes âgées de plus de 70 ans utilisent un réseau social, on arrive à 25% pour les sexagénaires, 40 % seulement pour les plus de quarante ans mais le chiffre explose à plus de 90% pour les plus jeunes.


Attention, un programme s’installe

soyez attentif lors de l'installation d'un logiciel

soyez attentif lors de l’installation d’un logiciel

Windows vous averti quand un programme essaye de s’installer, avec un peu de prudence, vous ne devriez pas avoir trop de problèmes. Voyons ensemble les éléments importants de cette fenêtre qui apparaît parfois.

1) WIndows est poli et vous demande l’autorisation d’installer un logiciel, c’est donc le moment de faire attention et de ne pas cliquez sur ‘OUI’ sans réfléchir.
2) Ceci est le nom du programme, en cas de doute, il ne faut pas hésiter à taper le nom dans un moteur de recherche, en rêgle générale, un programme qui est néfaste se voit assez vite. Si vous constatez des questions du genre « Comment désinstallez … », je pense que vous comprenez qu’il vaille mieux répondre ‘NON’ à la question posée par Windows.
3) Ici aussi, si vous constatez que l’auteur n’a pas été vérifié ou que le nom vous semble bizarre, faites d’abord une recherche sur Internet. Le point 2 n’est pas suffisant pour faire confiance à un programme d’installation car ces indications peuvent être contrefaites.
4) Dans cette illustration, vous voyez qu’il faut taper un mot de passe avant de cliquez sur oui. En effet, vous savez sans doute que plusieurs personnes peuvent utiliser un ordinateur et que chacun peut avoir ces paramètres. Mais, on conseille qu’un seul utilisateur aie des droits suffisants pour faire des modifications et que c’est utilisateur, un peu spécial, ne soit pas un utilisateur qui utilise la machine au jour le jour. Vu les droits élevés qu’ils possèdent, cet utilisateur ne doit s’exécuter que quand c’est nécessaire. Ce principe de sécurité est élémentaire mais les développeur de Microsoft s’obstine à ne pas l’appliquer. Le simple fait de devoir taper un mot de passe, plutôt que de simplement cliquer sur OUI, vous évite de confirmer une installation trop vite dans un moment d’inattention.
5) Comme indiqué dans la publication de ZHP, de nombreux logiciels utiles sont parfois mis dans des paquets qui contiennent des programmes inutiles et parfois nuisible. Pour cette raison, n’installez que les programmes que vous connaissez, ne téléchargez les logiciels que via le site du développeur et dans le doute, ne cliquez jamais OUI


Historique des fichiers

image2Vous tenez à vos fichiers et c’est normal, ce qui a le plus de valeur, c’est vos données. Si vous n’avez pas prévu la possibilité de cette perte, la plupart de ces données ne pourront être restaurées si vous les perdez, c’est d’ailleurs pour cette raison que nous vous suggérons régulièrement de faire des sauvegardes et d’utiliser par exemple notre service de backup efficace et économique ( vous pouvez en savoir plus en cliquant ici : http://www.exsit.be/index.php/sauvegardes-et-backup/
Tout d’abord, créer un dossier sur votre bureau, c’est facile, clic droit et choisissez « Nouveau dossier ».

Ensuite renommez ce dossier avec ceci :Historiques des fichiers.{F6B6E965-E9B2-444B-9286-10C9152EDBC5}

La magie s’opère et l’icône change. Voici maintenant sur votre bureau un accès direct à la fonctionnalité pour activer et gérer l’historique de vos fichiers.

Vous devez ensuite choisir où vous allez sauvegarder votre historique, vous pouvez choisir une partition de votre disque dur, vous pouvez choisir un disque dur externe ou, même, vous pouvez choisir un dossier partagé sur une autre machine.

En cliquant sur les paramètres avancés, vous pouvez choisir la fréquence de la sauvegarde de vos fichiers.

Pour restaurer un fichier, rien de plus simple, il suffit de cliquer sur le lien « Restaurer des fichiers personnels », une fenêtre s’ouvrira, vous proposant la possibilité de récupérer le fichier dans la version souhaitée. La navigation entre les différentes version se fait simplement avec les boutons en bas de la fenêtre.

image6
Comme vous le constater, cette fonctionnalité de Windows 10 est efficace et facile à mettre en oeuvre, cependant, les fichiers sauvegardés sont accessibles à d’éventuels malware et il est fort probable que certains ne vont pas hésiter à cibler les fichiers sauvegardés de cette manière.

Un aspect intéressant dans cette sauvegarde, c’est que si vous déplacez des fichiers, ils ne seront pas copiés mais seule l’information concernant le nouvel emplacement sera enregistré.